Bilder ur Nordens Flora
Entretien des massifs Indigènes

Ficaire et mixed-borders

 Bilder ur Nordens Flora
Ranunculus ficaria L.

 

 

La ficaire, en populaire, Ranunculus ficaria de son nom de baptême latin, et enfin  » Herbe aux hémorroïdes  » en médicinal.

C’est une plante vivace assez commune mais qu’on ne remarque qu’au printemps. Le ‘non-amateur’ la prendra souvent pour ‘une sorte de bouton d’or’, et c’est vrai qu’il s’agit de la même famille de plantes. On la regardera alors avec un dédain certain. C’est fort dommage. Dans ce cas, on s’échinera à l’arracher, à l’éradiquer et à en venir à bout. Mais pourquoi ?

 

Pourquoi supprimer la ficaire des massifs ?

La réponse la plus commune est que « ça fait mauvaise herbe ».

Voyons les choses, en tant qu’amateur de plantes vivaces,  avec un regard plus objectif et pratique.

Soyons honnêtes, les vivaces sont à l’origine, toutes, quelque part, des ‘mauvaises herbes’ … ne sont en pratique, ‘mauvaises’, que celles qui poussent là où on ne le veut pas et qui sont par trop ‘entreprenantes’. Effectivement, certaines adventices doivent rester sous contrôle pour éviter qu’elles ne supplantent les vivaces que l’on se prend à choyer et à apprécier.

ficaire ficaria ranunculusMais la ficaire ? C’est une vivace de moins de 5 cm de hauteur, qui fleurit avant toutes les autres, formant un tapis de fleurs lumineuses au sortir de l’hiver; couvrant le sol de son feuillage assez dense au premier printemps, elle freine la germination d’autres adventices bien moins désirables. Et surtout, le plus important, par son type d’enracinement, elle ne gêne aucunement la croissance des vivaces de taille moyenne à grande et au contraire protège et garni leur pied. Sa fleurs ne durent qu’un temps et, avec politesse, disparaîtront dès la venue des autres floraison. Comble de la politesse, la ficaire, effacera même son feuillage dès la fin du printemps et donc redeviendra invisible jusqu’au printemps suivant. Dans ce cas, disons-le tout haut: adoptons la ficaire dans nos massifs !

Il faut simplement nuancer ces propos au niveau des très petites vivaces qu’elle pourrait quelque peu freiner au printemps, ou bien celles à floraison hâtive également qu’elle pourrait masquer (par, ex. les primevères printanières). On la réservera donc aux massifs de plantes de plus de haute stature.

Au niveau botanique.

La ficaire ou ficaire fausse-renoncule, ou Ranunculus ficaria en latin botanique, est une plante vivace herbacées de la famille de renonculacées (Ranunculaceae); oui, la famille du bouton d’or mais aussi celle du delphinium….

Le nom de ‘ficaire’ nous vient du latin « ficus » ou figue, par analogie à la forme de ses racines formant de petits tubercules.

C’est une plante vivace origine d’Europe et d’Asie occidentale. Elle peut se montrer très présente dans certaines régions et complètement absentes dans d’autres. La vigueur de la plante et son potentiel d’extension varie d’un souche à l’autre.

La plante fleurit très tôt au printemps, servant de source alimentaire aux premiers butineurs. Son feuillage disparaît souvent avant la fin du printemps.

Elle apprécie les sols frais, humifères, au soleil léger ou à mi-ombre. Ne craint pas le soleil au début du printemps, les autres plantes en croissance apporteront ensuite l’ombrage nécessaire.

C’est une vivace parfaitement rustique jusqu’en zone 3/4.

Au niveau horticole

Appréciée depuis longtemps pour sa floraison printanière il existe de nombreux cultivars comme vous pouvez le voir en cliquant ici sur la page ‘ Ranunculus ficaria ‘ de Happy Vivaces.

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.