Aphelandra Aphelandra Plantes tropicales

Aphelandra squarrosa

Aphelandra squarrosa, La plante zèbre !

C’est un bien joli nom que porte cette plante vivace tropicale au feuillage vert olive littéralement zébré de blanc. Un nom qu’elle porte avec aisance et beauté, tel un zèbre cavalant dans la savane.

 

Origine & répartition :

L’Aphelandra squarrosa, appelé la Plante zèbre en français ou encore l’Aphélandre écailleuse est originaire des régions tropicales et subtropicales du Brésil. Là, il y est assez bien répandu et prolifère  dans des forêts tropicales resplendissantes.

Carte du Brésil. Source : Wikipedia

Milieu de vie :

La plante zèbre vit, à l’état sauvage, dans des forêts tropicales à l’ambiance chaude et humide, où elle se développe au milieu de fougères et d’autres plantes exotiques. Dans la nature elle vit par des températures ne descendant que très rarement en dessous des 12°C. A l’intérieur, si les températures baissent trop rapidement ou brutalement, on constate une chute quasiment instantanée du feuillage. Ce qui rend la plante disgracieuse et compromet sa reprise.

Dimensions :

Dans son milieu naturel, l’Aphelandra est une plante vivace à l’allure de petit arbuste pouvant atteindre les  deux mètres de hauteur et déployer des feuilles d’une vingtaine de centimètres de longueur. Dans nos intérieurs, ou en serre, celui-ci ne dépassera qu’exceptionnellement soixante à quatre-vingt centimètres de haut.

Floraison* :

Son feuillage étant déjà bien décoratif, on ne peut s’empêcher de remarquer sa floraison unique, peu commune parmi les plantes d’intérieurs, que certains qualifieront avec un tantinet d’enthousiasme d’exotique et de surprenante. C’est  un argument de plus à prendre en compte afin de lui trouver une place où son feuillage et sa floraison ressortiront à merveille. Dans tous les cas, on remarque vite la ressemblance avec la floraison d’un stachys ou d’une Acanthe, , plante qui est d’ailleurs de la même famille, celle des Acanthaceae .

Aphelandra squarrosa en pleine floraison

 

Dans la nature, ses fleurs tubulaires sont principalement butinées par de beaux petits colibris et certains papillons à longue trompe.

A noter :

. Afin de faire durer la floraison le plus longtemps possible, on lui apportera une bonne luminosité. Sa préférence allant donc à un emplacement bien lumineux tout en évitant les rayons brûlants du soleil direct qui feraient souffrir son feuillage particulier.

. Au vu de son origine, on lui évitera à tout prix les courants d’air qui se traduiraient inévitablement par des atteintes aux feuillage, et parfois à la chute des boutons floraux.

. On veillera à placer notre Aphelandra à proximité d’autres plantes vertes afin de lui apporter une hygrométrie dépassant au minimum les 50 %. On pourra aussi lui installer une soucoupe, en-dessous du contenant, remplie d’eau et de  galets afin d’apporter à la plante un surcroît d’ humidité, enveloppant, par effet d’évaporation.

. Il appréciera bien mieux les petits arrosages réguliers, aux ‘douches’ occasionnelles. Cependant on fera attention à ne pas exagérer la quantité d’eau dans le but de laisser, très légèrement, sécher le substrat entre les arrosages. On pourra diluer une légère dose d’engrais liquide pour plantes fleuries ou ‘ tomates’ dans l’eau d’arrosage.

. En hiver, si les températures et la luminosité diminuent, la plante entre quelque peu en repos. On espacera alors les arrosages trop fréquents et les apports en engrais. Au début du printemps, on taillera notre plante zèbre en-dessous de la dernière paire de feuilles; ceci permettant un renouvellement du feuillage et une ramification certaine au niveau du port de la plante.

. Le rempotage se fera en fin d’hiver ou au printemps en utilisant un terreau ‘plantes d’intérieurs’ de bonne qualité. On utilisera un pot d’un diamètre juste supérieur. Pour les sujets plus imposants, on optera plutôt pour un ‘surfaçage’ annuel. L’utilisation d’un pot de diamètre trop important maintiendra le substrat constamment détrempé, ce qui provoquera une atteinte au niveau racinaire.

Étymologie :

Le nom Aphelandra, provient du grec ancien Apheles signifiant simple ou facile et de andros signifiant mâle, de sexe masculin; ce terme faisant référence à sa floraison bien dressée.

Le nom d’espèce provient quant à lui du latin squarrosus désignant son feuillage rugueux.

Aphelandra squarrosa à l’intérieur

 

*Suivi de l’évolution de la floraison de la Plante zèbre en photo:

Fiche d’identité:

Aphelandra squarrosa

Famille : Acanthaceae

Rusticité :z11 ( minimum 10°C)

Floraison : Assez fréquente, surtout de la fin de l’été au début de l’hiver

Hauteur : en intérieur 50-80 cm, à l’extérieur 150-200 cm

Orig. : forêts tropicales du Brésil (surtout côte Ouest)

Exposition : Lumineuse mais sans soleil direct

Sol : frais, riche, bien drainé & humifère

Noms vernaculaires :

Plante Zèbre

Aphélandre écailleuse

Zebra Plant

 

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.